Sélectionnez votre langue
Vous êtes ici
Accueil / Fiches Pays / Afrique / Kenya / Principaux risques sanitaires au Kenya
/ Je suis perdu (e)!

Principaux risques sanitaires au Kenya

Principaux risques sanitaires au Kenya

Maladies transmises par les piqûres d'insecte ou par contact avec des animaux

Le paludisme est endémique uniquement en bordure du Lac Victoria (transmission permanente). Ailleurs, la transmission se fait uniquement pendant la saison des pluies, sur les côtes et dans les régions dont l'altitude est inférieure à 1500 m. Les souches présentes sont très résistantes à la chloroquine (zone 3).

La fièvre jaune est endémique dans le pays.

Le Kenya connaît depuis mi-décembre 2006 une épidémie de fièvre de la vallée du Rift touchant principalement les provinces du Nord-Est et côtières. Cette maladie du bétail se transmet par contact direct avec le sang ou le lait de l'animal et, plus rarement, par l'intermédiaire d'une piqûre de moustique.

La peste est identifiée dans le pays ; le risque pour le voyageur reste minime.

La rage animale existe dans le pays, mais est très peu présente en ville.

Principaux risques sanitaires au Kenya

Maladies transmises par l'eau, la nourriture ou l'environnement

Les maladies diarrhéiques sont fréquentes.

Entre janvier et juillet 2010, 3 188 cas de choléra ont été recensés à travers le pays (63 morts). Au 3 septembre 2010, 146 nouveaux cas ont été reportés dans le sud de la province de Nyanza. En 2009, 781 cas avaient été répertoriés au Kenya (274 décès). Afin de réduire les risques de contamination, il est impératif de se laver convenablement les mains avant chaque repas et d'utiliser de l'eau décontaminée.

En 2009, 18 cas de polio ont été recensés dans le pays, aucun l'année suivante. En 2011, les autorités sanitaires kényanes ont identifié un seul cas sur l'ensemble du territoire. La poliomyélite est une maladie infectieuse transmise par voie oro-fécale pouvant entraîner une paralysie. Un vaccin existe contre cette maladie.

Principaux risques sanitaires au Kenya

Maladies transmises par contact interhumain

La prévalence du virus VIH est importante : selon l'UNAIDS (l'Agence des Nations Unies de lutte contre de Sida), 8% de la population adulte (entre 15 et 49 ans) est séropositive. Au Kenya, 1.8 million de personnes vivent avec le VIH. Le VIH est régulièrement associé avec une hausse des cas de tuberculose. Le Sida est la première cause de mortalité dans cet Etat.

La fièvre hémorragique de Marburg est présente dans l'ouest. La maladie se transmet à l'occasion de contacts étroits avec une personne infectée. Il convient de garder à l'esprit que les grottes et les mines abritent des chauves-souris qui sont le réservoir naturel de la fièvre de Marburg.

Numéros d'urgence

Police

Pompiers

Urgences médicales

No emergency services.

No emergency services
Infrastructures sanitaires
Principaux risques sanitaires au Kenya

Hospitals in Nairobi

Flying doctors: +254 (2) 50 13 01/50 05 08

Nairobi Hospital, Argwings-Kodhek Road, PO Box 30026: phone + 254 2 722160, fax + 254 2 728003

Upper Hill Medical Centre, Ralph Bunche Road P.O. Box 10619 - 00100 GPO: phone + 254 20 342 800, fax + 254 20 342 809

Mater Hospital, P.O. Box 30325, Dunga Road: phone + 254 23 531 199

Principaux risques sanitaires au Kenya

Hospitals in Mombassa

Mombasa Hospital, PO Box 90294: phone + 254 41 231 2191, fax + 254 41 222 9254

  • Pub Assurance Voyage
Restez connecté à la communauté
  • Youtube
    Loading...
  • Pinterest
    Consultez les photos de nos membres Accéder au groupe Flickr